Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je ne supporte plus les visiteurs de mon grenier

la ville ils ont lâchés pour venir squater

des trottoirs bétonnés, des squares aux arbres enfumés

ils ont préferé la campagne de mon quartier

Supporte plus la bêtise et la méchanceté.

Rats des villes ils deviennent rats des champs.

Je ne veux  pas finir à l'eau par une bande de rasés

lui ils l'ont loupés il a failli se noyer

pas mort il les verra partir sans regret

vers la campagne ou ils partirons se planquer

sur lui il a failli crever balancé à la baille par une dizaine de paumés

ce qu'ils savent pas , c'est qu'eux ils sont déjà crevés

leur vie est celle de zombie , raps des villes  ou raps des champs

leur destin n'a rien à envier

alors il devrait les haîr il ne fait que les ignorer

le monde changera peut être un jour

les enfants n'aurons plus à zoner

plus de raps de ville ni de raps de grenier

Tout le monde il est beau on va tous s'embrasser

attention à son baiser il et peut être empoisonné.

Chouette le canabis ils vont dépénaliser

sur que pour vider la tête c'est un progrès.

Le monde est ainsi fait qu'il tourne toujours en rond

les uns en bas les autres en haut

quand ils se rencontrent c'est pour se bastonner

raps de ville ou raps des champs

ce n'est pas demain que ça va stopper

 

Tag(s) : #humeurs

Partager cet article

Repost 0