Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui il me vient un air

d'un peu de nostalgie.

Je pense à ce que je fus

il n'y a pas si longtemps

à mes impatiences et  mes emportements

à la marche rapide et l'esprit conquérant.

L'arbre se durcit, le bois devient pierre, la démarche

devient moins fluide, on se hâte avec lenteur.

Il est vrai qu'on est moins pressé d'aller de l'avant quand on sait ce qui

nous attend.

On devient plus émotif parfois, on ne veux plus sauver le monde

il se sauvera sans nous ou pas..

On n'a plus les mêmes haines bien qu l'incompréhension devant la violence imbécile reste la même.

On est devenu rapidement sans le voir une vielle branche et notre pensée est d'autant plus

douloureuse quand on voit des enfants partir  par la méchanceté des hommes, sans qu'on leur laisse la chance de devenir un jour de vieilles branches .

Partager cet article

Repost 0